Charpentier Métallique

Charpentier métallique

charpentier métallique

Les immeubles, les bâtiments publics, les ponts doivent avoir une structure en acier, le charpentier métallique maîtrise ce matériau à la perfection. Ce professionnel devra au fil des jours travailler en extérieur, mais aussi dans les ateliers afin de façonner toutes les structures.

À quoi correspond la profession de charpentier métallique ?

Un poseur de charpente métallique doit certes s'attarder sur la conception, mais également sur la fabrication et l'assemblage. La tôle est au cœur de cette profession puisqu'il sera nécessaire de l'étirer, la plier ou encore de la transformer pour qu'elle puisse adopter la forme voulue. Généralement, cette étape comme celle dédiée à la recherche est réalisée dans les ateliers. Il devra ensuite se retrouver sur les chantiers afin d'assembler la charpente métallique. Pour cela, il sera amené à se déplacer avec des outils spécifiques dédiés au levage, la peur du vide ne sera pas la bienvenue.

Le charpentier travaille avec des plans de fabrication, il doit donc façonner les différentes parties en se focalisant sur les mesures identifiées. Si certains procèdent encore à une découpe manuelle, d'autres optent pour des outils électroniques afin de découper l'acier avec une précision un peu plus importante.

De ce fait, le poseur de charpente métallique sera en mesure de travailler dans différents secteurs comme la conception des ponts, des immeubles, mais également les usines, les hangars, les passerelles, les pylônes...

Quelles sont les compétences requises pour ce poseur de charpente métallique ?

Il devra être rigoureux dans toutes les conceptions en gardant une bonne cohésion d'équipe. La collaboration est indispensable pour que les normes soient respectées que ce soit au niveau des matériaux ou de la sécurité. Les connaissances en géométrie sont essentielles puisqu'il doit se fier à des plans précis pour découper des pièces au millimètre près. Les calculs seront aussi nécessaires afin d'adapter les pièces par rapport au dessin et à la mise en place sur un bâtiment par exemple.

Enfin, comme pour le charpentier bois, la résistance physique devra être élevée. Certes les découpes sont numériques et il possède des outils de levage, mais il devra tout de même transporter et soulever des charges lourdes au quotidien.

 
Return to top