Mécanicien agricole

Mécanicien agricole

Le mécanicien en machinisme agricole répare et entretient tout type de matériel agricole. Ces engins très sophistiqués qui intègrent des composants électroniques, des systèmes hydrauliques et bien d'autres technologies encore nécessitent des mécaniciens polyvalents de plus en plus qualifiés.

Description métierMécanicien agricole

Le mécanicien agricole assure l'entretien, la réparation et les réglages des équipements et matériels utilisés par les agriculteurs, les exploitants agricoles, les éleveurs. Polyvalent, il intervient sur des machines très différentes (tracteurs, pulvérisateur électronique, trieuse ou trayeuse électriques, moissonneuse-batteuse, vendangeuse, distributeur automatique de grains, ensileuse... ) mais aussi sur des outils portés, semis portés ou traînés (tronçonneuse...). 

Il maîtrise donc aussi bien la mécanique générale que l'électronique, les systèmes hydrauliques ou pneumatiques, l'informatique... 

Après détection et identification de la panne ou du problème, il procède à la réparation. Il démonte les pièces mécaniques, graisse, vidange, purge ou les change si nécessaire. Pour les interventions sur le matériel électronique ou les automates, il reprogramme les paramètres, mesure et contrôles les circuits...  Son intervention terminée, il réalise les tests et les mises au point nécessaires. 

Le mécanicien agricole travaille en atelier ou sur le lieu même de la panne dans les exploitations agricoles. Il reçoit ses directives d'un chef d'atelier. 

Les entreprises de travaux agricoles (ETA) et les coopératives d'utilisation de matériels agricoles (CUMA) disposent généralement de leur propre service d'entretien ou de maintenance. Il peut également travailler pour le compte de loueurs d'équipements agricoles, de constructeurs ou de distributeurs de matériel agricole. 

Il doit être prompt à intervenir car en cas de panne, les animaux ou les travaux agricoles n'attendent pas. Ses horaires sont donc assez irréguliers et relativement soutenus au moment des labours ou des récoltes. Une bonne condition physique est nécessaire car ses positions de travail sont parfois inconfortables et les matériels pesants et volumineux. Adresse, précision, une bonne dose de bon sens et le respect des normes de sécurité sont également ses atouts. 

Études / Formation pour devenir Mécanicien en machinisme agricole

Le métier de mécanicien agricole est accessible à partir d'un CAP. Néanmoins un niveau d'études supérieur peut être intéressant compte tenu du degré accru de sophistication des machines/outils agricoles. Il facilitera d'autant la prise de responsabilité au cours du parcours professionnel : 

Niveau CAP

  • CAP Maintenance des matériels options matériels agricoles, matériels d'espaces verts,
  • CS Tracteurs et machines agricoles utilisation et maintenance,

Niveau bac

  • Bac pro Agroéquipement,
  • Bac pro Maintenance des matériels agricoles options matériels agricoles, matériels d'espaces verts,
  • BTM Mécanicien en matériels agricoles,
  • BP Agroéquipement, conduit et maintenance des matériels,

Niveau bac +1

  • MC Maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques,

Niveau bac +2

  • BTSA Génie des équipements agricoles,
  • BTSA Gestion forestière,
  • BTS TSMA - Techniques et services en matériels agricoles, 
  • CS Hydraulique agricole,


Niveau bac + 3

  • Licence pro Maintenance et technologie : systèmes plutitechniques,
  • CS Responsable technico-commercial en agro-équipement

Salaires

Le mécanicien agricole émarge aux alentours du SMIC quand il débute. Confirmé, son salaire avoisine les 2 000 € (2 500 € pour un chef d'atelier). 

Evolutions

Après quelques années d'expérience, le mécanicien agricole peut évoluer vers un poste de chef d'atelier, de responsable des stocks ou de vendeur conseil en matériel agricole chez un concessionnaire. Il peut aussi choisir de se spécialiser sur une technologie spécifique.

 
Return to top