OUVRIER D'ABATTOIR

ouvrier abattoir

En exerçant le métier d'ouvrier abattoir, vous évoluerez dans un environnement rythmé par les carcasses et le sang. La manipulation d'animaux morts est au centre de la profession de façon quotidienne, vous ne devez donc pas craindre ce type de tâches.

Travailler dans un abattoir n'est pas toujours facile

Un ouvrier d'abattoir doit s'intéresser aux volailles, aux chevaux, aux gibiers ou encore aux bovins, et même aux porcs. Le travail demande une rigueur très importante et surtout une forte résistance psychologique. Les animaux sont reçus vivants, mais lorsqu'ils sont étourdis, il faut leur enlever la vie. C'est un geste délicat qui n'est pas toujours supporté par les candidats, d'où l'important de se familiariser avec ce monde avant de postuler pour le métier d'ouvrier d'abattoir.

Ce professionnel est amené à suspendre les animaux décédés sur des crochets pour qu'ils soient vidés et saignés dans les règles de l'art. Travailler dans un abattoir est difficile puisque les compétences demandées sont importantes. Il est nécessaire de procéder à une préparation de l'animal qui est ensuite confié à d'autres experts comme des desosseur et des pareurs. Un ouvrier d'abattoir doit également contrôler la qualité des produits alimentaires en veillant à supprimer les parties impropres à la consommation.

L'ouvrier doit utiliser des outils parfois dangereux comme des scies, des couteaux, et même des pistolets pneumatiques dès la mise à mort. La rigueur est de mise puisqu'un processus spécifique doit être suivi.

Les qualités requises pour un ouvrier d'abattoir

La nature de cette profession est diversifiée, mais elle reste difficile surtout que d'importantes normes de qualité sont à respecter. Si vous souhaitez embrasser une telle carrière afin de travailler dans un abattoir, vous devez développer une certaine résistance physique et psychologique, une hygiène irréprochable, de la rigueur, mais également de la maîtrise de soi et de l'habileté.

Ôter la vie à un animal est complexe et, pour abréger les souffrances, l'abattage doit être à la fois rapide et propre. Si vous devez reprendre le geste plusieurs fois sur le même animal, cela peut conduire à de fortes douleurs insoutenables. Il est donc judicieux de respecter le processus tout en se familiarisant avec la réglementation en vigueur.

 
Return to top